Des techniques simples et efficaces pour peigner vos cheveux

On a à peigner nos cheveux au moins 1 fois par jour. Le peignage le plus nécessaire est celui du matin. Le peignage et le brossage de la soirée pour 4-5 minutes sont aussi très géniaux. Naturellement un peigne doit être large et non pas avec des dents pointues pour de ne pas tracter les cheveux et ne pas déranger à la peau. Ceci est spécialement nécessaire pour les femmes avec des cheveux denses.


Les peignes les plus convenables sont en corne ou en matières plastiques. Les peignes métalliques et brosses métalliques pour les cheveux doivent être écartés. Les peignes en plastiques fermes ne sont pas sollicités non plus.
Les cheveux de taille courte sont peignés des racines aux extrémités. Les cheveux de taille longue sont toujours peignés des extrémités vers les racines, et ça doit être fait avec soin sans forcer. Après avoir placé les cheveux dans l’ordre, le peignage devrait continuer durant quelques minutes de plus. Ainsi, on verse la graisse de la peau à partir des racines sur toute la longueur des cheveux pour qu’il devienne éblouissant, flexible et non fragile.
Habituellement les cheveux huilés sont lisses, brillants et sains tandis que les cheveux secs sont dépourvus d’humidité et sans éclat, les extrémités se séparent simplement. Certaines brosses de cheveux sont utilisées pour une excellente diffusion de la graisse naturelle de la peau. La brosse doit être faite de poils durs ou plastiques souples. La brosse a l’atout de permettre un massage de la peau de la tête et par logique une bonne nutrition des cheveux.
Vous pouvez verser quelques gouttes d’huile dans votre paume avant le brossage.
Si, après le peignage de vos cheveux à l’aide un peigne huilé, des démangeaisons ou trop de graisse apparaissent, la peau de la tête doit être masser avec du jus de citron dilué (jus d’un citron dans un verre d’eau) ou avec borique d’eau (un cuillère à café d’acide borique dans un demi-verre d’eau bouillonnante)
Les Peignes et les brosses doivent être souvent nettoyés avec du savon ou l’ammoniac diluée (un cuillère à café d’ammoniac dans un verre d’eau) et assainis avec de l’alcool ou de Cologne. Il est important que chaque élément de la famille ait son propre peigne à lui. Le peigne commun peut provoquer la propagation de multiples infections.
Qu’en pensez-vous ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1 × 2 =